M.RAHMANI

Général Manager

"Un journaliste européen avait effectué une enquête spécifique au Japon début des années 90 sous l’égide de l’UNESCO dans le but de détecter les facteurs et signes de puissance et de réussite chez les ressources humaines japonaises et essayer par conséquent de tirer les leçons et enseignements sur les secrets de la domination économique et technologique nippone pendant des années durant.

Les résultats de son étude pendant des mois dans les grandes villes japonaises avaient abouti a la confirmation suivante: la seule et unique faculté japonaise qui était derrière la mobilisation de toute une nation autour d’une stratégie de développement et promotion industrielle et économique conduisant le Japon à siéger parmi les pays les plus riches du monde n’était ni le surnaturel nippon, ni même l’abondance des Plans et supports de communication au profit de clients et partenaires ressources naturelles (pétrole, gaz, mine, etc...).

Par contre, le secret de la réussite japonaise était simple et claire: la Volonté et la Capacité de Respecter les Forces vives de la Nation au Japon. Respecter les ressources humaines là ou elles se trouvent, les écouter et les accompagner: le docteur de l’université tend la main à son étudiant, le Manager d’Entreprise aide ses employés, le plus faible encadré par le plus compétent et cela dans tous les secteurs de l’économie et dans les quatre coins du pays! Résultat après dix (10) du début du plan de redressement économique et social du japon en 1945, c'est-à-dire en 1955, le Japon devient superpuissance régionale et internationale.

Le but final de cette action stratégie de renouveau japonais initiée en 1945 par les décideurs japonais était: La Puissance de la Nation Japonaise et non pas le savant «x» ou le milliardaire «Y»!

S’inspirant de cet exemple, et dans le but de créer une dynamique nationale future internationale dans le réseau de l’entreprenariat actif et stratégique et créer la synergie nécessaire et utile a l’efficacité des programmes de création et développement des PME/PMI en Algérie comme dans les pays africains, l’idée de créer la passerelle pragmatique et réelle entre le monde de la recherche scientifique et le panel économique et industriel devient pour moi le véritable moteur de la machine industrielle et le catalyseur principal de l’investissement durable et global si on veut remédier a la multitude des problèmes économiques de l’Afrique et notamment assurer l’indépendance énergétique et diversifier l’économie. De ce fait, et en choisissant s’introduire dans les milieux universitaires et les secrets des inventeurs et autodidactes décidées a réaliser leurs projets et s’implanter comme de véritables machines de production et d’affaires, dans le but de les comprendre et essayer avec eux les premiers pas de valorisation de leurs propres potentialités…… L’idée de l’industrie scientifique et technologique s’implanta donc dans ma tête et s’inspira d’une manière aussi rationnelle et aussi profonde des transformations et bouleversements technologiques et scientifiques qui n’arrêtent pas de nous guider vers les découvertes les plus révolutionnaires dans les économies internationales et dans notre propre vie quotidienne, Dans une autre optique, et suite a des lectures approfondies des maitres penseurs de renommée mondiale et des créateurs qui ont marqué leurs vie avec des inventions et des idées novatrices tel que: Albert Einstein, Bill Gates, Malek Bennabi, Ibrahim El Fikki, louis pasteur, Thomas Edison… Et beaucoup d’autres…

L’équation de l’industrie scientifique et technologique en Algérie comme dans les pays africains devient pour moi le repère et le catalyseur de tout un projet d’actualité à dimension internationale et d’une nécessité absolue si on veut éliminer le fossé nord-sud et remédier aux problèmes socio-économiques qui laissent de nos jours les experts et chercheurs incapables de visionner profondément la problématique du sous développement et de l’extravagance africaine vers l’Europe, l’Asie et l’Amérique Surtout que l’on sache que la décennie a venir 2020-2030 verra tellement de bouleversements économiques et politiques sur le plan régional comme sur le plan international et beaucoup d’états-nations disparaitront laissant le champ vide pour les nouvelles supers puissances régionales et internationales…​"